Les soins thérapeutiques 

La thérapie crânio sacrée :

La Thérapie Crânio-sacrée est une technique douce, non agressive qui travaille sur les membranes et le liquide céphalo-rachidien, contenu dans ces membranes entourant le cerveau et la moelle épinière. On utilise rarement des pressions excédant quelques grammes, lors de l’évaluation, l’obstacle créant le problème est parfois levé tout de suite et le système complète lui-même l’autocorrection.
Les os du crâne, le sacrum et le coccyx sont assez facilement palpables par la main du thérapeute car ils ont des attaches aux membranes qui supportent le liquide céphalo-rachidien (LCR). Le système agit donc de façon semi-hydraulique avec des pressions qui se bâtissent lorsque le niveau de liquide s’accentue ; ce dernier est alors stimulé à bouger vers le haut et vers le bas, ce qui amène les membranes à bouger à un rythme normal de 6 à 12 cycles/minute.
Le manque d’amplitude du rythme crânio-sacré indique une faible vitalité du sujet ; or, si la vitalité est basse, il y a une plus grande possibilité d’obstacles musculo-squelettiques et viscéraux. Les asymétries du système crânio-sacré, ainsi que le manque d’amplitude sont donc responsables de nombreux problèmes.

En les utilisant comme points d’impact, on exerce une influence sur la totalité du système crânio-sacré. En plaçant les mains doucement et précisément sur le crâne ou sur n’importe quelle partie du complexe crânio-sacré ou du corps, où le Système Crânio-Sacré est perceptible, un thérapeute expérimenté peut percevoir le rythme avec ses mains. C’est ainsi que les parties ou régions où des blocages se situent peuvent être détectées et traitées.
Les anomalies de structure ou de fonctionnement des systèmes nerveux, musculo-squelettique, cardio-vasculaire, lymphatique, endocrinien ou respiratoire peuvent influencer le système crânio-sacré.

L’acupressure :

Elle consiste pour le praticien à stimuler successivement, par une légère pression, cinq points d'acuponcture dessinant ainsi sur le corps (mais aussi dans le cerveau, puisque chaque point d'acupressure a sa correspondance au niveau des aires cérébrales) un circuit. Il existe 22 circuits correspondant chacun à une énergie perturbatrice et capable de rééquilibrer une personne lui rendant son plein potentiel.

Le praticien va libérer des blocages émotionnels identifiés. L'hypothèse de travail est que les émotions sont des informations locales dont le cerveau a la mémoire, mais dont nous ne sommes pas conscients. Le travail en PBA consiste à traiter cette information locale.

Le praticien énergétique :

Un Energéticien, aussi appelé Magnétiseur est une personne dont la mission est de procurer des soins thérapeutiques à l’aide de transmissions d’énergie.

La médecine par l’énergie serait née vers le 28ième siècle avant JC, il y a presque 4 800 ans. L’énergéticien est une personne qui utilise le magnétisme afin de soulager des douleurs, et de guérir ; c’est une médecine non conventionnelle.

Le Dien Chan: réflexologie faciale:

Le Dien Chan est une méthode d'accompagnement de la douleur.
éflexologie - dien chan
Le Dien Chan offre d’excellents résultats dans le traitement de troubles neurologiques, dermatologiques, digestifs, circulatoires, génito-urinaires, rhumatologiques, métabolique. Il traite également les problèmes musculaires, les crampes, les lumbagos ainsi que les maux de tête, les insomnies et les dépressions nerveuses.
éflexologie - dien chan
C'est une méthode complémentaire qui se révèle être efficace et rapide dans de nombreux cas. Le Dien Chan est une méthode simple et fiable.

La marmathérapie:

La science des Marmas est particulièrement importante dans le système de médecine Indienne ayurvédique. Les Marmas sont placés sur le corps là où les 2 principes Purusha (la conscience, le Prana endormi) et Prakriti ( la nature, le Prana éveillé) se rencontrent. Les 108 marmas harmonisent la manifestation de la matière avec notre quête de réalisation. Son action agit en profondeur et directement sur les canaux d’énergie par stimulation des points marma

 

Comment se déroule une séance ?

Après un entretien pour cibler les besoins, le patient  habillé s’allonge sur une table de massage.

Je positionne d’abord mes mains sur ses pieds, et là je fais  un SCANNER des maux et nœuds énergétiques dans le corps ; ce que je peux ressentir est un DON pas une technique, qui me permet de savoir où et comment travailler ensuite sur le reste du corps.

Une fois que le corps a parlé, je rapproche mes mains progressivement jusqu’à la tête où je me pose.  J’appose mes mains, mes doigts et des pressures suivant les méridiens qui vont intervenir sur les maux correspondant.

La technique consiste à exercer une pression légère et spécifique sur la structure en lésion, ce qui facilitera les mécanismes d’autorégulation du corps humain. Le rythme joue un rôle primordial comme "détecteur de signification" du processus déclenché.
hérapie cranio-sacrée
La main délicate du praticien évalue et augmente le fonctionnement physiologique du corps. Il relâche les restrictions du système crânio-sacré pour augmenter le fonctionnement du système nerveux central.
hérapie cranio-sacrée
Ainsi le processus naturel d'autorégulation du corps permettra de retrouver un fonctionnement équilibré. Cette technique peut aussi être utilisée en temps que prévention.

Ma mission est de soulager mes patients, je peux entre autres proposer de guérir des brûlures, de l’acné, des allergies, des maux de dos au travers de l’usage du magnétisme… Mais aussi aider mes patients à surmonter les douleurs et effets secondaires de traitements médicaux très lourds, comme une chimiothérapie.

La séance dure en moyenne 1h30.

Les soins sont des supports  bienveillants d’aide au mieux être mais ne peuvent pas remplacer une intervention chirurgicale ou médicale.

 

Thérapie crânio sacrée

Ma perception du bout des doigts...

Grâce à un toucher très délicat, je suis amenée à pouvoir sentir le mouvement respiratoire primaire. Avec l'expérience,je peux donc maintenant « lire » l'information véhiculée par le liquide céphalo-rachidien et, localiser une lésion ou déceler une maladie. Cette méthode vise à équilibrer les forces hydrauliques du système craniosacral grâce à un toucher spécifique.

Le parcours de Marlyse, thérapeute et energeticienne

Marlyse, Therapeute et énergeticienne Mon parcours est multiple et en constante évolution... Mon 1er rapport au psychocorporel remonte à une formation de réflexologie plantaire acquise pour mes 20 ans. Puis j’ai expérimenté une maladie qui m’a mis K.O, j’avais déjà introduit le yoga dans ma vie, et grâce à lui, je pouvais sentir ma respiration, mon souffle. Suite à traitement lourd, je me suis fait aider par des alternatives plus souples et là j’ai recommencé à sentir mon corps.